The Apostle Saint James the Less

saint james the less
Saint-Jacques le moins

James, the Lesser or Younger, son of Alpheus, or Cleophas and Mary, lived in Galilee. He was the brother of the Apostle Jude.

He is also called “the Minor”, “the Little”, “the Lesser”, or “the Younger”, according to translation. He is not to be confused with James, son of Zebedee (“James the Great or Elder”).

Il est identifié par certains comme Jacques, le frère du Seigneur, considéré par saint Jérôme et ceux qui l'ont suivi comme étant réellement le cousin de Jésus.

  • Jacques le Moins était traditionnellement commémoré avec saint Philippe le 1er ou le 3 mai dans les calendriers chrétiens occidentaux.

    Il a écrit l'épître de Jacques, a prêché en Palestine et en Egypte, et a été crucifié en Egypte, selon la légende.

One of the lesser-known disciples was James. Some scholars believe he was Matthew, the tax collector’s brother. James was a man with a strong personality and one of the fieriest types. Another legend has it that he died as a martyr and his body was sawed into pieces. His apostolic symbol was a saw.

Saint Jacques le Petit Naissance/Début de la vie

St. James the Less, also called James, son of Alphaeus, or James the Younger, (1st century BC Galilee, Judaea, Roman Empire), one of the Twelve Apostles of Jesus.

st. james the less, by el greco, c. 1595, oil on canvas - hyde collection - glens falls, ny
St. James the Less, by El Greco, c. 1595, oil on canvas - Hyde Collection - Glens Falls, NY

Saint Jacques le Moins Vie avec Jésus

Jésus a appelé Jacques, fils de Zébédée, à être un disciple quelque temps après l'appel de Jacques, fils de Zébédée, ce qui a conduit à son identification en tant que Jacques « le mineur ».

Lui, ainsi que Jean et Pierre, étaient considérés comme les premiers piliers de l'Église, et saint Paul l'a rencontré pour discuter de la meilleure façon de poursuivre la mission de l'Église.

Il a été parmi les premiers à témoigner du Christ ressuscité.

Selon une légende, Jacques a déclaré après la crucifixion qu'il jeûnerait jusqu'au retour du Christ. Jésus ressuscité lui apparaît et lui prépare un repas.

Saint James the Less Life Facts

Pour éviter toute confusion avec l'autre apôtre nommé Jacques, dont nous célébrons la fête le 25 juillet, Jacques a reçu le surnom de « le moins ».

Nous pensons que cela signifie qu'il était plus jeune que l'autre Saint-Jacques, connu sous le nom de « le plus grand ». Le fils d'Alphée était Jacques le Moins.

Le jour où Jésus a été crucifié, sa mère se tenait aux côtés de Marie à la Croix.

Jacques le Moins est devenu une partie importante de la croissance de l'Église à Jérusalem après l'ascension de Jésus.

Selon la tradition, il a présidé une réunion importante de l'Église primitive, le Concile de Jérusalem, en l'an 50 après JC.

Saint Paul, Saint Pierre et d'autres dirigeants de l'Église se sont réunis à ce moment-là pour discuter si les Gentils ou les personnes qui n'étaient pas juives pouvaient devenir des disciples de Jésus.

Jacques a écouté attentivement la discussion et a aidé le groupe à décider que l'Église était ouverte à tous et que tout le monde pouvait être sauvé en vivant commedisciples de Jésus.

Accomplissements de saint Jacques le mineur

"hendrik goltzius, saint james the less, probably 1589, engraving, rosenwald collection, 1943.3.9396"
"Hendrik Goltzius, Saint James the Less, probably 1589, engraving, Rosenwald Collection, 1943.3.9396"

Jésus-Christ a choisi James pour être un disciple à la main. Il étaitprésent dans la chambre haute de Jérusalem with the 11 disciples after Christ ascended to heaven. He could have been the first disciple to see the risen Christ.

Even though his achievements are unknown to us today, James may simply have been overshadowed by the more prominent disciples. Even so, being named one of the twelve was no small feat.

Son acte le plus significatif fut son intervention dans la relation litigieuse entre les chrétiens d'origine juive et ceux d'origine païenne.

À cet égard, il a travaillé avecPierredépasser, ou plutôt intégrer, la dimension juive originelle du christianisme avec la nécessité de ne pas imposer aux païens convertis l'obligation de se soumettre à toutes les normes de la loi de Moïse.

Le livre des Actes nous a conservé la solution de compromis proposée précisément par Jacques et acceptée par tous les Apôtres présents, selon laquelle les païens qui croyaient en Jésus-Christ devaient seulement être priés de s'abstenir de la pratique idolâtre de manger la viande des animaux sacrifiés. aux dieux, ainsi que d'« inconvenance », terme qui faisait probablement allusion à des unions matrimoniales irrégulières, il s'agissait de n'adhérer qu'à quelques interdits de la loi mosaïque tenus pour très importants.

Saint Jacques le mineur dans la Bible

Jacques le Mineur était le fils d'Alphée, tandis que Jacques le Majeur était le fils de Zébédée (Matthieu 10 :3 ; Marc 3 :8 ; Luc 6 :15). Selon le théologien du Ve siècle Jérôme et l'évêque Papias de Hiérapolis au Ier siècle, sa mère était Marie de Cléophas (sœur de la mère de Jésus).

Il a également été identifié comme le frère de Jude Thaddée et peut-être l'un des frères de Jésus (selon Galates 1:19 et encore selon Jérôme).

Only a few verses in the Bible mention James the Lesser and what he did for the early church. He was one of the disciples who witnessed Christ’s resurrection (1 Corinthians 15:7), a confidante of Peter when he was on the run from Herod Agrippa (Acts 12:17), and later rose to prominence in the church along with the other apostles (Acts 15; 21:18; Galatians 2:9). He was also credited as the writer of the Epistle of James.

saint james the lesser
Saint Jacques le mineur

La faiblesse de saint Jacques le moins

Comme les autres disciples,Jacques a abandonné le Seigneurpendant son procès et sa crucifixion.

Saint Jacques le moins Leçons de vie

Alors que Jacques le Mineur est l'un des moins connus des 12, nous ne pouvons pas ignorer le fait que chacun de ces hommes a tout sacrifié pour suivre le Seigneur. Dans Luc 18 :28, leur porte-parole Pierre dit : « Nous avons laissé tout ce que nous avions pour te suivre ! (VNI)

rembrandt the apostle james the less
Rembrandt The Apostle James the Less

La mort de saint Jacques le moins

Si l'on relie Jacques fils d'Alphée à Jacques le Juste (le frère de Jésus), on apprend qu'il a été poussé du haut d'un temple où il prêchait, battu d'unclub de foulon, et lapidé à mort.

Dans l'art, Jacques fils d'Alphée est généralement représenté avec une massue de foulon, reflétant la croyance de l'église qu'il était la même personne que Jacques le Juste.

Cependant, selon la tradition que Jacques fils d'Alphée a prêché en Egypte, il a été crucifié dans la ville d'Ostrakine.

“On the Twelve Apostles of Christ”, Hippolytus, a theologian who lived in the second and third centuries, allegedly recorded James’ death:

"Et Jacques, fils d'Alphée, pendant qu'il prêchait à Jérusalem, fut lapidé à mort par les Juifs, et il fut enterré là à côté du temple."

This is the same death that tradition attributes to James, Jesus’ brother, but scholars have little reason to believe “On the Twelve Apostles of Christ”.

Le texte a été découvert au XIXe siècle, et la plupart des érudits pensent qu'il s'agit de pseudepigrapha (écriture qui prétend faussement être écrite par quelqu'un).

De ce fait, les ambiguïtés et les inconnues entourant Jacques fils d'Alphée nous empêchent de savoir comment et où il est mort.

Cependant, comme la majorité des Douze ont été martyrisés, il serait surprenant qu'un des disciples les moins connus, comme Jean, meure de vieillesse.

Ils ont abandonné leur famille, leurs amis, leurs maisons, leurs emplois et tout ce qu'ils savaient pour suivre l'appel du Christ.

Ces hommes ordinaires qui ont fait des choses extraordinaires pour Dieu nous ont servi de modèles. Ils ont jeté les bases de l'église chrétienne, lançant un mouvement qui s'est rapidement propagé à travers le monde. Aujourd'hui, nous faisons partie de ce mouvement.

v0033577 saint james the less and saint christina. colour lithograph credit: wellcome library, london. wellcome images images@wellcome.ac.uk http://wellcomeimages.org saint james the less and saint christina. colour lithograph by n.j. strixner, 1829, after lucas van leyden. published:  -  copyrighted work available under creative commons attribution only licence cc by 4.0 http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/
V0033577 Saint James the Less and Saint Christina. Colour lithograph Credit: Wellcome Library, London. Wellcome Images [email protected] http://wellcomeimages.org Saint James the Less and Saint Christina. Colour lithograph by N.J. Strixner, 1829, after Lucas van Leyden. Published: - Copyrighted work available under Creative Commons Attribution only licence CC BY 4.0 http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

Plats à emporter de Saint Jacques le moins

L'apôtre Jacques, le fils d'Alphée, était également appelé Jacques le Mineur ou Jacques le Mineur. Il ne doit pas être confondu avec l'apôtre Jacques, le premier apôtre et le frère de Jean.

Dans le Nouveau Testament, il y a le troisième Jacques. Il était le frère de Jésus, un dirigeant de l'église de Jérusalem et l'auteur du livre de Jacques.

Chaque liste des 12 disciples comprend Jacques d'Alphée, qui est toujours classé neuvième dans l'ordre.

Bien que l'apôtre Matthieu (connu sous le nom de Lévi, le collecteur d'impôts avant de devenir un disciple du Christ) soit identifié comme le fils d'Alphée dans Marc 2:14, les érudits doutent que lui et Jacques étaient frères. Les deux disciples ne sont jamais mentionnés dans les évangiles.

Résumé Saint Jacques le Moins

Saint Jacques le Mineur, l'auteur de la première épître catholique, était le fils d'Alphée de Cléophas. Sa mère Marie était soit une sœur, soit une proche parente de la Sainte Vierge, et pour cette raison, selon la coutume juive, il était parfois appelé le frère du Seigneur.

L'apôtre occupait une position distinguée dans la première communauté chrétienne de Jérusalem. Saint Paul nous dit qu'il a été témoin de la Résurrection du Christ ; il est aussi un « pilier » de l'Église, que saint Paul a consulté au sujet de l'Évangile.

According to legend, he was the first Bishop of Jerusalem and attended the Jerusalem Council around the year 50. The historians Eusebius and Hegesippus wrote, St. James, was martyred for the Faith by the Jews in the Spring of the year 62, although they greatly admired his person and had given him the surname “James the Just.”

Il a toujours été considéré comme l'auteur de l'épître qui porte son nom.

Des preuves internes basées sur la langue, le style et l'enseignement de l'épître révèlent que son auteur est un juif familier avec l'Ancien Testament et un chrétien profondément ancré dans les enseignements de l'Évangile. Des preuves externes provenant des premiers Pères et Conciles de l'Église ont confirmé son authenticité et sa canonicité.

Ressources

Faites défiler vers le haut Sécurisé par miniOrange